Tribunes politiques

Tribune de l'opposition

Non parvenue.

DIVERS GAUCHE
UN NOUVEAU SOUFFLE POUR ARNOUVILLE
Marie-Christine Jalladaud
06 24 71 50 52 - mcjalladaud@arnouville95.org

Tribune de la majorité

Mesdames, Messieurs,

Les récentes campagnes électorales des élections présidentielles puis des élections législatives ont placé la question du pouvoir d’achat parmi les principales
préoccupations des Français, de même que les fortes attentes en matière de sécurité, d’éducation et de santé.
La réalité de ces difficultés et de ces attentes n’est pas contestable. Chaque jour, en tant qu’élus de proximité, vous nous faites part de ces préoccupations qui relèvent pourtant de l’entière responsabilité de l’État.
Ce n’est pas nouveau. Au mot « réforme », nos Gouvernants préfèrent encore celui d’aides d’urgences, de moyens supplémentaires… aux frais des générations futures. Ce qui est nouveau, en revanche, c’est le retour de l’inflation, conséquence directe de la guerre en Ukraine, mais également d’une problématique mondiale d’approvisionnement en énergies et en matières premières. La mondialisation met la planète entière en surchauffe, posant par ailleurs de graves problèmes d’équilibre écologique.
Cette crise majeure frappe au porte-monnaie de tous et les communes ne sont pas épargnées. Pas une semaine ne se passe sans que nos services ne soient confrontés à des hausses de prix sans précédent. Pas une semaine ne se passe sans qu’un fournisseur de la ville ne fasse part de difficultés d’approvisionnement ou ne réclame une revalorisation de ses tarifs pour préserver ses marges. Les commandes doivent être gérées dans l’urgence, avec des devis valables 15 jours, contre deux à trois mois habituellement.
Dans ce contexte inédit, nos services font à la fois preuve de modération dans leurs dépenses courantes, de rigueur dans le respect des règles de la commande publique et de bienveillance à l’égard de leurs fournisseurs respectifs. Un dialogue constructif est nécessaire avec ces dizaines d’entreprises qui contribuent, elles aussi, à la qualité de nos services communaux.
Surtout, nous ferons le maximum pour limiter la dégradation de votre pouvoir d’achat en limitant au maximum les conséquences de ces hausses. Ainsi, la hausse du prix des repas facturés à la ville sera en grande partie prise en charge par le budget communal, seule une faible augmentation de quelques centimes sera demandée aux familles.
Depuis plus de vingt ans, la gestion financière d’Arnouville est en effet basée sur un principe simple : revaloriser les impôts locaux et les tarifs de nos services communaux régulièrement, mais à un rythme toujours inférieur à celui de l’inflation. Ainsi, nos finances communales sont toujours restées très saines, garantissant une qualité de service et une bonne capacité d’investissement adaptée à nos besoins locaux, sans recours à l’endettement.
Dans le contexte de crise que nous devons affronter, ce principe de bon sens qui a fait ses preuves continue de s’appliquer.
Nous voici toutefois à quelques jours des vacances d’été. Nous vous souhaitons une agréable pause estivale en vous invitant à profiter pleinement des activités et des animations proposées par la ville en juillet et en août. Excellentes vacances à tous.

POUR LE GROUPE MAJORITAIRE “RÉUSSIR ARNOUVILLE”
Claude Fernandez-Veliz

randomness